Alfred de Vigny - Entre l'épée et la lyre

  Dans la constellation des Romantiques, Vigny est une figure moins haute en couleur que Dumas. Sa véritable filiation littéraire est à rechercher du côté d'André Chénier, de  Racine ; son héritier fut  sans doute Baudelaire.

Il a partagé les aspirations, les espoirs de tous les jeunes romantiques, mais au contraire de ses amis dont les vers étaient pleins de leurs sentiments, il a voilé les siens. Ils criaient leur détresse, il a maîtrisé son désespoir. Il était sombre :
"La sévérité froide et un peu sombre de mon caractère n'était pas native. Elle m'a été donnée par la vie."

Lire la suite...

Alfred de Vigny - Grandeur et servitude du poète

 

Depuis que  sa liaison avec Marie Dorval n'est plus secrète, Vigny vit dans deux mondes parallèles.
Il est un époux toujours courtois et plein de sollicitude, il est installé avec Lydia  dans un appartement plus semblable à celui d'un bourgeois que d'un aristocrate, écrivain à la mode de surcroît. Les jours s'écoulent mornes, ponctués par la même étiquette et rien ne vient égayer cette vie sans fantaisie.

Chez Marie, c'est un autre univers. Autour de cette jeune femme, débordante  de vitalité, brillante, adulée, se presse le Tout-Paris des boulevards, Alexandre Dumas, Frérérick Lemaître, Victor Hugo, Sainte-Beuve, des vedettes du jour, comme La Malibran.

 

1La Malibran
 

Lire la suite...

Tous les textes sont la propriété exclusive de ©Jaqueline Mathilde Baldran Conception & réalisation : Olivier Bernacchi/artoonum.com - 2015